Depuis 2017, 135 militaires ont eu des troubles psychiques après une mission

La ministre Dedonder a annoncé un plan d’action en matière de santé mentale au sein de la Défense.

armee defense
©JEAN LUC FLEMAL
Cela n'a pas toujours été le cas par le passé, mais, depuis quelques années, le suivi psychosocial des militaires est une préoccupation importante de l'état-major et des responsables politiques. "Après une mission opérationnelle, tout militaire doit remplir un questionnaire dans lequel on sonde entre autres les problèmes psychiques. Depuis 2017, 135 problèmes de cette nature ont été signalés, indique la ministre de la Défense, Ludivine Dedonder (PS), en réponse...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité