Jan Smets est fait baron: voici la liste complète des nouveaux nobles

Jan Smets est fait baron: voici la liste complète des nouveaux nobles
©BAUWERAERTS DIDIER

Les noms des nouveaux nobles sont connus.

La liste est traditionnellement dévoilée le 20 juillet, veille de la Fête nationale, mais en raison des inondations tragiques qui ont frappé la Wallonie quelques jours plus tôt, le Palais et les Affaires étrangères ont préféré retarder l’annonce de plusieurs semaines. On y est. Les arrêtés royaux reprenant les faveurs nobiliaires octroyées en 2021 ont été publiés au Moniteur belge ce vendredi 1er octobre.

Aucun titre n’avait été accordé 2019 et 2020 compte tenu de la période d’affaires courantes (gouvernement démissionnaire ou minoritaire). Cette année, douze personnalités, venant d’univers très différents, intègrent la noblesse. Avec une parité entre femmes et hommes, et entre francophones et néerlandophones.

Ils reçoivent tous le titre (non héréditaire) de baron.

- Jan Smets, ancien gouverneur de la Banque nationale de Belgique, aujourd’hui président de la Donation royale. Il est sans doute la personnalité la plus connue des deux côtés de la frontière linguistique.

- Anne De Paepe, première rectrice de l’université de Gand, spécialiste en génétique humaine.

- Anny Cooreman, cofondatrice de l’école Eureka à Louvain.

- Rudi Pauwels, scientifique et entrepreneur, il a découvert plusieurs médicaments contre le sida, actif aussi dans le dépistage des maladies infectieuses.

- Derrick Gosselin, ancien vice-président exécutif de Suez, président du CEN (Centre d’étude de l’énergie nucléaire).

- Olivier Vanden Eynde, pionnier dans l’entrepreneuriat social, fondateurs de plusieurs sociétés dans ce secteur.

- Etienne Denoël, actif dans l’amélioration de l’enseignement et de la formation professionnelle.

- Ariane Dierickx, engagée pour le droit des femmes, active dans la lutte contre le sans-abrisme.

- Marie-Laure Coenraets, mécène engagée, notamment auprès de S.O.S. Villages d’Enfants.

- Micheline Volders, docteure en sciences et biologiste, elle a été active dans la recherche contre le cancer.

- Yves Jongen, ancien directeur du Centre de recherches du Cyclotron à Louvain-la-Neuve, fondateur d’IBA, le leader mondial en protonthérapie.

- Marie-José Simoen, elle est à la base de la création du Télévie.

Quatorze distinctions honorifiques

Par ailleurs, quatorze personnes se voient attribuer une distinction honorifique. La double parité de genre et linguistique est également respectée.

Onze de ces personnes deviennent commandeur dans l'Ordre de la Couronne.

- Carine Verstraeten, secrétaire générale du syndicat d’Initiative-Bruxelles Promotion 1886 (20 km de Bruxelles et festivités de la Fête nationale, entre autres).

- La comtesse Marie-Christine ter Hark-d’Ursel, aumônière à la prison de St-Gilles.

- Georges de Kerchove d’Exaerde, avocat en matière des droits de l’homme.

- Christine Mahy, figure de la lutte contre la pauvreté.

- Dominique Allard, ancien directeur à la Fondation Roi Baudouin.

- Jo Lemaire, chanteuse.

- Reinhilde Decleir, actrice et metteuse en scène.

- Guy Cassiers, directeur artistique de la Toneelhuis (Maison du théâtre) d’Anvers.

- Berlinde De Bruyckere, artiste.

- Johan Geerinckx, avocat.

- Le baron Arie Van Lysebeth, ancien président du jury du concours Reine Elisabeth.

Enfin, Thomas Leysen, l'ancien président de la Fédération des entreprises de Belgique et actuel président de la Fondation Roi Baudouin, est fait grand officier dans l'Ordre de Léopold.

Quant à Francis Balace, historien (ULiège), et Alain De Waele, secrétaire général du Fonds Baillet Latour, ils deviennent commandeurs dans l'Ordre de Léopold.