Plongée au coeur de l'opération Red Kite: six jours pour exfiltrer les Belges de Kaboul

Des milliers d’individus ont fui l’Afghanistan après la prise de Kaboul par les talibans, le 15 août. Récit de l’opération belge d’évacuation, qui a permis de sauver plus de 1 400 personnes.

Plongée au coeur de l'opération Red Kite: six jours pour exfiltrer les Belges de Kaboul
©BELGA
Une maman et ses deux enfants émergent de la foule. Ils brandissent des passeports belges. Des Bruxellois. C'est bon, ils peuvent pénétrer dans l'aéroport de Kaboul et fuir l'Afghanistan. La maman veut aussi faire passer le reste de sa famille. Une douzaine de personnes. Le responsable consulaire belge refuse parce qu'elles ne sont pas reprises sur ses listes. La scène est...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité