"Je suis partie, moi, la cohabitante, la chômeuse": plongée dans le carnet pas rose de la pauvreté

La suppression du statut de cohabitant serait un pas décisif vers le droit à l’aisance, plaide le RWLP.

"Je suis partie, moi, la cohabitante, la chômeuse": plongée dans le carnet pas rose de la pauvreté
©FLEMAL JEAN-LUC
Après 47 ans ensemble, "afin de bénéficier d'une pension correcte, Karine et Daniel vous annoncent leur désunion". Le drôle de ban se poursuit : "Une célébration se déroulera le 21 septembre 2021 à 20 heures dans la salle...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet