Le CST risque d’isoler les aînés moins valides dans les maisons de repos

La Fédération des CPAS alerte sur des incohérences qui risquent de creuser l'écart entre les résidents valides et les autres.

Le CST risque d’isoler les aînés moins valides dans les maisons de repos
©BELGA
Le coronavirus n'a pas déserté les maisons de repos et/ou de soins en Wallonie. Selon les derniers chiffres livrés mardi par la Fédération des CPAS du sud du pays, 9 résidences pour aînés enregistrent plus de 10 cas et 39 autres moins de 10 cas. "C'est préoccupant."...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet