L'extension du covid safe ticket définitivement validée par le parlement wallon

Le projet de décret portant sur l'extension du covid safe ticket (CST) et sur l'obligation de port du masque en Wallonie a été définitivement approuvé mercredi soir en séance plénière du parlement de Wallonie.

L'extension du covid safe ticket définitivement validée par le parlement wallon
©BELGA

Au terme d'un nouveau débat, où les arguments développés la veille en commission ont à nouveau été exposés par les différents partis, la majorité PS-MR-Ecolo a soutenu le décret. Le PTB a voté contre tandis que le cdH s'est abstenu, faute notamment d'avoir obtenu des réponses précises à ses interrogations.

Le CST sera d'application du 1er novembre 2021 au 15 janvier 2022, avec toutefois la possibilité d'être abandonné plus tôt si toutes les provinces wallonnes sont à un niveau d'alerte 2 durant trois semaines consécutives.

Pour le début du mois prochain, chaque citoyen de 65 ans et plus vacciné ou avec un certificat de rétablissement covid de moins de 180 jours recevra, par voie postale, un CST en version papier, assure le cabinet du ministre-président de Wallonie, Elio Di Rupo

Les premiers outils informatifs au sujet du dispositif CST sont déjà mis en place, bien que voués à évoluer, a fait savoir le cabinet dans un communiqué mercredi soir. Les modalités d'application sont détaillés sur les sites de l'AVIQ, le portail de la Wallonie, les sites jemevaccine.be et respirer.be. Ce dernier met aussi à disposition un kit de communication.

Le numéro de téléphone gratuit 0800/45.019 sera joignable dès vendredi pour toute assistance, et ce du lundi au samedi, de 9h à 19h. Une Foire aux questions (FAQ) sera aussi consultable sur le site de l'AVIQ.

Les autorités locales recevront une circulaire avec les informations pratiques en fin de semaine, précise encore le cabinet Di Rupo.

Le porte-parole du ministre-président précise encore que le CST "doit permettre d'éviter l'aggravation des contaminations et, ce faisant, la prise de mesures plus restrictives" et que par ailleurs le gouvernement wallon "continue de renforcer sa campagne de vaccination, notamment via des actions ciblées telles que la présence sur le territoire de nouveaux bus et centres de vaccination, et mène des actions de sensibilisation supplémentaires.".

Sur le même sujet