Les délais de réponse aux demandes de régularisation des sans-papiers s'allongent et augmentent la pression sur les ex-grévistes de la faim

Depuis quelques jours, davantage de sans-papiers passent la nuit au Béguinage.

Des sans-papiers occupent l’église du Béguinage depuis le mois de janvier.
Des sans-papiers occupent l’église du Béguinage depuis le mois de janvier. ©JC Guillaume
Cette semaine devrait être décisive pour certains sans-papiers ex-grévistes de la faim. Jeudi dernier, plusieurs représentants du groupe ont reçu un courrier de l’Office des étrangers. L’institution en charge de délivrer les titres de séjour...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet