Le bourgmestre de Tournai ordonne la fermeture d'une maison de repos

Début octobre, la ministre wallonne de la Santé et de l'action sociale, Christie Morraele, avait pris un arrêté de fermeture visant l'établissement.

Le bourgmestre de Tournai ordonne la fermeture d'une maison de repos
©AFP

Le bourgmestre de Tournai, Paul-Olivier Delannois, a ordonné vendredi la fermeture de la maison de repos "Senior Référence", située le long de la chaussée de Douai. La SPRL a été priée de communiquer à la Ville les coordonnées des quelque 40 résidents afin de les reloger. Le bourgmestre de Tournai a prononcé la fermeture de la maison de repos en exécution de l'arrêté du 26 août 2021 du gouvernement wallon, prolongeant le retrait du titre de fonctionnement de ce home. La fermeture devrait être effective le 12 novembre.

Début octobre, la ministre wallonne de la Santé et de l'action sociale, Christie Morraele, avait pris un arrêté de fermeture visant l'établissement. Les griefs relevés avaient trait au manque d'hygiène, à la saleté, au non-respect de l'intimité des résidents, à la gestion hasardeuse des médicaments, à la non-conformité des normes de sécurité en matière d'incendie et à la fausse déclaration concernant le personnel réellement occupé sur place.

La SPRL a été priée de communiquer immédiatement au bourgmestre le nom des résidents, leur adresse ainsi que le nom et les coordonnées des personnes référentes pour chacun d'entre eux. Les familles et/ou les représentants des résidents sont invités à prendre contact par mail avec la coordinatrice de la planification d'urgence auprès de la Ville de Tournai.

Le transfert des résidents envisagé par la SPRL dans un autre établissement lui appartenant lui a par ailleurs été interdit, ajoute Paul-Olivier Delannois.

Un recours en annulation peut être porté devant le Conseil d'État contre cette décision dans un délai de 60 jours à compter de la notification de la décision du bourgmestre.

Sur le même sujet