Changement d’heure: gare à votre visibilité avec l’heure d’hiver !

Chaque année, le passage à l’heure d’hiver coïncide avec davantage d’accidents impliquant des piétons. Prudence !

Changement d’heure: gare à votre visibilité avec l’heure d’hiver !
©Bardahl

Ça y est, le moment de régler nos montres est arrivé, avec le passage à l’heure d’hiver qui se déroulera dans la nuit de samedi à dimanche. En reculant nos aiguilles d’une heure, il fera dès lors plus clair tôt le matin et plus sombre en fin de journée.

Mais comme chaque année, ce passage à l’heure d’hiver a pour conséquence une augmentation du nombre d’accidents de piétons dans les jours qui suivent. Raison pour laquelle la police fédérale rappelle les règles de visibilité à tous les usagers de la route.

"Tant les piétons que les conducteurs semblent mettre du temps pour s'acclimater au changement. C'est donc les deux parties qui se doivent de faire un effort, explique le commissaire Olivier Quisquater. Dans les phares d'une voiture, un piéton habillé de sombre n'est visible qu'à une vingtaine de mètres. Voilà pourquoi on recommande à un piéton qui veut être vu, de s'habiller de vêtements clairs, et encore mieux, d'ajouter des éléments réfléchissants. Et bien entendu de redoubler de prudence pour traverser. Quant aux conducteurs, ils doivent rapidement retrouver l'habitude de rechercher la présence de piétons avec plus d'insistance qu'en pleine lumière. Notamment à l'approche d'un passage pour piéton, qui est un lieu où le piéton s'imagine trop souvent être parfaitement visible."

"Rappelons que d'une manière plus générale, tous les conducteurs, y compris les cyclistes, doivent régulièrement vérifier que leur éclairage est propre et fonctionne parfaitement. Il ne faut pas attendre non plus qu'il fasse noir pour l'utiliser. Pour les cyclistes qui veulent se rendre plus visibles, l'éclairage clignotant est le plus intéressant ", conclut Olivier Quisquater.