"La quatrième vague était attendue, mais elle est plus forte que prévu"

La détérioration des indicateurs de l’épidémie était attendue. Les modèles qui prévoyaient un pic à 500 lits de soins intensifs occupés par les patients Covid sont dépassés. Pedro Facon, le commissaire Corona, n’est pas favorable à la vaccination obligatoire de toute la population.

"La quatrième vague était attendue, mais elle est plus forte que prévu"
©BELGA
Maryam Benayad et Tom Guillaume
La Belgique entre de plain-pied dans la quatrième vague. "C'est une période stressante pour tout le monde, y compris pour le commissariat Corona", reconnaît Pedro Facon, le commissaire Corona, derrière son café (très) matinal, au moment d'entamer l'entretien par...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet