Une centaine de personnes ont manifesté à Bruxelles contre le traité UE-Mercosur

Une centaine de personnes se sont rassemblées jeudi dès 12H00 sur la place du Luxembourg à Bruxelles pour protester contre la ratification d'un traité de libre-échange entre l'Union européenne et le Mercosur (communauté économique rassemblant l'Argentine, le Brésil, le Paraguay, l'Uruguay et le Venezuela).

Une centaine de personnes ont manifesté à Bruxelles contre le traité UE-Mercosur
©Belga

La manifestation s'est tenue en présence, notamment, de représentants de peuples autochtones d'Amazonie, dont le traité menace l'habitat, et de cinq députés européens opposés au projet. La mobilisation, organisée par Rise for Climate, Espirito Mundo et Jiboiana, avait pour but de prévenir du danger pour l'environnement que peut représenter cet accord de libre-échange, actuellement toujours en discussion. Ce projet vise à favoriser, en réduisant les droits de douane, les exportations européennes de voitures, de textiles et de denrées alimentaires vers les pays du Mercosur, et les importations de produits tels que la viande de bœuf de ces pays d'Amérique du Sud vers l'Europe.

Ces associations craignent qu'un tel accord ne contribue à détruire encore plus la forêt amazonienne pour favoriser l'agro-industrie et installer d'immenses fermes de bétail et des monocultures de soja.

"Au Brésil, en ce moment, les peuples indigènes sont en combat permanent contre "l'agro-business". Ils sont en campagne internationale pour dénoncer toutes les violences qu'ils subissent en Amazonie et pour s'opposer à toutes sortes de projets de loi nationaux et internationaux destinés à leur enlever leurs terres", a expliqué jeudi à Belga Aline Yasmin, d'Espirito Mundo. "Des représentants de ces peuples sont venus ici en Europe ces derniers jours, à Glasgow pour la COP26 et à Bruxelles où se trouve le Parlement européen, via l'association Jiboiana, basée à Paris, pour demander de l'aide".