Le travail est confirmé dans son rôle de lieu de contamination

Une nouvelle étude confirme le rôle du travail en tant que lieu de contamination.

Le travail est confirmé dans son rôle de lieu de contamination
©Shutterstock

Selon l'analyse bi-hebdomadaire effectuée par le service externe pour la prévention et la protection au travail IDEWE, la KU Leuven et l'UAntwerpen, il se confirme que le lieu de travail contribue bien à la contamination des travailleurs par le coronavirus, a affirmé vendredi Lode Godderis, professeur en médecine du travail, lors de la conférence de presse du Centre de crise. On note une forte hausse de l'incidence ces trois dernières semaines et cela, tous secteurs d'activité confondus. Au 26 octobre, l'incidence sur 14 jours était ainsi de 244/100.000.

Si tous les secteurs sont concernés, ceux à forte densité de contacts sociaux, à savoir les soins de santé, l'enseignement primaire et secondaire, les services à la population (police, pompiers) sont particulièrement touchés.

L'appel est donc une nouvelle fois lancé à encourager le télétravail et ce, malgré la déjà bonne couverture vaccinale.

Sur le même sujet