Le ministre flamand Benjamin Dalle contre la proposition de Vandenbroucke sur le port du masque dès 9 ans: "Ce n'est pas inoffensif"

Le ministre de la Jeunesse juge la mesure "disproportionnée".

Le ministre flamand Benjamin Dalle contre la proposition de Vandenbroucke sur le port du masque dès 9 ans: "Ce n'est pas inoffensif"
©Belga
Belga

"Une obligation générale de masque buccal pour les enfants à partir de 9 ans, comme le propose le ministre de la Santé Frank Vandenbroucke (Vooruit), n'est pas une bonne idée", a déclaré samedi le ministre flamand de la Jeunesse Benjamin Dalle (CD&V) dans De Morgen sur Radio 1 ce samedi.

Il estime inquiétant que des enfants et des jeunes soient à nouveau pris pour cible. "Il existe de nombreuses infections dans toutes les catégories d'âge et c'est également le cas chez les enfants, mais il ne faut pas sous-estimer ce que signifie l'obligation du masque buccal. Chez les enfants de cet âge, qui travaillent encore à améliorer leur élocution, c'est quelque chose qui est pas inoffensif et avec lequel nous devons vraiment faire attention. Je pense que parfois les gens sous-estiment l'impact de quelque chose comme ça sur les enfants", a déclaré Dalle.

Pour le ministre se sont les adultes qui devraient se remettre en question, et être plus méticuleux dans les mesures à prendre et à respecter . "A chaque fois qu'il y a des problèmes avec le virus, on se tourne immédiatement vers les enfants et les jeunes". L'obligation généralisée du masque buccal pour les enfants à partir de 9 ans c'est "vraiment disproportionnée", a-t-il insisté.

Sur le même sujet