La quatrième vague du coronavirus met la pression sur les unités de soins intensifs et le gouvernement

La barre des 500 patients est franchie. De nouvelles mesures se profilent. Le Codeco de vendredi sera-t-il avancé ?

La quatrième vague du coronavirus met la pression sur les unités de soins intensifs et le gouvernement
©TONNEAU
Il fallait, hélas, s’y attendre : le seuil de 500 lits de soins intensifs occupés par des patients durement touchés par le coronavirus a été dépassé au cours du week-end. Le prochain Comité de concertation (ou Codeco, qui associe le gouvernement fédéral et les entités fédérées), programmé le vendredi 19 novembre, va-t-il être avancé...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet