Herman Goossens explique pourquoi les chiffres Covid sont meilleurs en France qu'en Belgique: "Macron a bien compris ce qu'il fallait faire"

Le microbiologiste a d'ailleurs une seule recommandation à adresser à nos autorités avant le Codeco de ce mercredi: "Établir enfin une politique sanitaire ferme".

Herman Goossens explique pourquoi les chiffres Covid sont meilleurs en France qu'en Belgique: "Macron a bien compris ce qu'il fallait faire"
©BELGA
J.Co.

Les sorties des experts se multiplient, à vingt-quatre heures du Comité de Concertation. Invité dans "De Ochtend" sur Radio 1, le professeur Herman Goossens (UAntwerp) a lui aussi reconnu que la situation était devenue hors de contrôle en Belgique. Mais comment a-t-on pu en arriver là, malgré un taux de vaccination de 75% au sein de la population totale ?

Selon le microbiologiste, ce sont surtout les assouplissements trop rapides qui ont causé la dégradation de la situation. Il a d'ailleurs rappelé à quel point les vaccins étaient efficaces contre la maladie. "Ces vaccins sont excellents", a-t-il insisté. "De 60 à 70% de chances en moins d'être infecté, beaucoup moins de risques d'hospitalisation, de tomber malade ou de décéder. Ce sont vraiment d'excellents vaccins. Et sans effets secondaires."

Et de rappeler que ce virus nous laisse peu de répit. "Il ne faut pas oublier que nous faisons face à un variant extrêmement contagieux. Les personnes qui ne suivent pas les mesures s'infectent et ce variant peut alors se répandre très rapidement. Et si on ne se fait pas vacciner, alors c'est le début des problèmes".

Une recommandation avant le Codeco

Pour illustrer ses propos, M. Goossens prend exemple sur la France, qui fait figure de bon élève européen et qui est pour le moment épargnée par cette quatrième vague. "Il y a plusieurs raisons à cela. Premièrement, le président Macron a écouté les experts et leurs recommandations. Il a mené une politique bien plus ferme. Et deuxièmement, la situation se dégrade quand les assouplissements sont trop rapides, comme en Belgique ou aux Pays-Bas. Macron l'a très bien compris. Il a introduit le pass sanitaire et a clairement dit qu'il serait en vigueur pour longtemps. Les Français sont aujourd'hui très disciplinés - à mon grand étonnement - et portent le masque partout sans le moindre problème."

Herman Goossens en appelle donc à nos autorités pour prendre des mesures à long terme, même si elles seront sans doute impopulaires. "J'espère qu'on aura enfin une politique ferme", conclut-il. "C'est la grande leçon de cette année: gardons les mesures le plus longtemps possible et n'assouplissons pas trop vite, sinon nous serons chaque fois confrontés aux problèmes".

Sur le même sujet