"Tant qu'il n'y aura pas d'accord, nous continuerons nos actions": les syndicats des policiers attendent peu de la concertation sociale

Alors que des policiers mènent des actions dans plusieurs endroits de Bruxelles et de Flandre, une nouvelle concertation est prévue jeudi entre les syndicats et les autorités.

"Tant qu'il n'y aura pas d'accord, nous continuerons nos actions": les syndicats des policiers attendent peu de la concertation sociale
©BELGA
Belga

Les syndicats attendent peu des négociations. "Les actions se poursuivent", souligne Vincent Houssin du SFLP Police. Techniquement, les syndicats ont une réunion à 13h30 avec le SPF Intérieur et les bourgmestres (en digital) sur le préavis de grève introduit pour la police locale. Un préavis de grève est déjà d'application pour la police fédérale à l'issue d'une réunion infructueuse mercredi de la semaine dernière.

Les syndicats se rendent à cette réunion avec peu d'attentes. La ministre de l'Intérieur Annelies Verlinden est absente car elle se trouve avec plusieurs dirigeants de la police fédérale en visite de travail aux USA.

"A moins que le ministre ou le Premier ministre ne se présente soudainement avec des promesses fermes, je n'attends pas d'accord aujourd'hui", déclare Carlo Medo du syndicat SNPS. "Et tant qu'il n'y aura pas d'accord, nous continuerons nos actions".

Vincent Houssin du syndicat SLFP Police a indiqué avoir discuté avec la ministre mercredi soir. "Elle a dit qu'elle devait d'abord consulter à nouveau le gouvernement", a déclaré le syndicaliste.

Pour l'heure, il n'y a pas de fin en vue pour les actions des syndicats de police. "Nous agissons toujours cette semaine et il y aura d'autres actions la semaine prochaine", a déclaré M. Houssin. "Les actions continuent." Il ajoute aussi que les syndicats ont "négocié pendant six mois pour rien" et qu'ils n'arrêteront pas les actions pour reprendre des pourparlers "qui n'aboutissent à rien".

Les syndicats de police protestent par des actions quotidiennes contre le blocage des négociations salariales et contre la révision du dispositif de fin de carrière dans la police. Les syndicats déplorent le manque de moyens

Sur le même sujet