Manifestation des policiers: un "coup de semonce" devant le Parlement wallon et à la gare des Guillemins

Dans le cadre de son calendrier d'actions, le front commun syndical pour les services de police exprimera son mécontentement dans toutes les provinces du pays, mardi. Un rassemblement aura notamment lieu au Grognon à Namur à 08h00, a annoncé le syndicat national du personnel de police et de sécurité (SNPS).

Manifestation des policiers: un "coup de semonce" devant le Parlement wallon et à la gare des Guillemins
©BELGA
Belga

Une action est annoncée à Namur, devant le Parlement wallon, mardi vers 8h00, afin d'attirer l'attention des politiques wallons et leur demander de "sensibiliser les membres des partis au gouvernement fédéral à négocier une valorisation salariale pour le personnel des services de police", a indiqué Fabrice Discry, délégué permanent au SNPS.

Outre une revalorisation salariale, les policiers demandent un plan de fin de carrière. Leur mobilisation entend également dénoncer les nombreuses économies réalisées sur le budget de la police fédérale.

D'après le SNPS, l'action des policiers à Namur n'entravera pas la mobilité dans la capitale wallonne et il n'y aura pas de manifestation. "Il s'agit juste d'un coup de semonce à travers le rassemblement de quelques délégués syndicaux qui, après être allés voir la ministre de l'Intérieur Annelies Verlinden lundi, poursuivent leurs actions au niveau provincial mardi", a conclu M. Discry.

Action de protestation des policiers à la gare des Guillemins à Liège

Quelques dizaines de policiers ont mené une action de protestation mardi matin dès 6h30 dans la gare des Guillemins à Liège dans le cadre de leur calendrier d'actions établi en front commun syndical pour réclamer de meilleurs salaires, un aménagement des fins de carrière et plus de moyens pour exercer leur profession.

Le cortège s'est notamment rassemblé à l'arrière de la gare pour entraver légèrement la circulation puis les policiers ont fait le tour et ont rejoint l'avant de la gare. "Le gouvernement et la ministre de l'Intérieur ne proposent aucune revalorisation salariale depuis 20 ans", a commenté Fabrice Discry, délégué permanent SNPS pour les provinces de Liège et de Namur. "Ce calendrier d'actions contenait une journée d'action provinciale ce 23 novembre, et à Liège, le front commun a décidé de la mener au niveau de la gare des Guillemins.

Les navetteurs ont pu prendre leur train, il y a eu quelques légères perturbations de la circulation". Les policiers n'excluent pas d'autres actions en région liégeoise si aucun accord ne tombe cette après-midi au terme de leur échange avec le cabinet de la ministre de l'Intérieur Annelies Verlinden. "Nous maintenons la pression, cette action était bon enfant mais si nous n'avons pas cette après-midi de propositions concrètes de la ministre, nous durcirons nos actions dans le cadre de ce calendrier qui court jusque fin janvier de l'année prochaine", avertit encore le syndicat.