La hausse des demandes de tests rapides couplée au manque de personnel inquiète les laboratoires: "Trop d’urgence tue l’urgence"

Le Dr Olivier Vandenberg, responsable de l’innovation technologique LHUB-ULB - laboratoire chargé des analyses des cinq hôpitaux universitaires de Bruxelles -, est inquiet par le manque d’effectifs.

La hausse des demandes de tests rapides couplée au manque de personnel inquiète les laboratoires: "Trop d’urgence tue l’urgence"
©Belga
La stratégie de testing est l’un des principaux outils de gestion de la crise sanitaire. La capacité maximale est estimée à 125 000 tests par jour. Entre le 14 et le 20 novembre, pas moins...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet