Les mesures du Codeco insuffisantes? Les gouverneurs se réunissent pour évoquer la situation sanitaire mais aussi les marchés de Noël et les rassemblements privés 

"La question des marchés de Noël et des pré-carnavals dans l’est de la province de Liège se pose", nous indique le porte-parole du gouverneur de la province de Liège.

Une réunion de Centre de crise National et des 10 gouverneurs (plus Bruxelles) du pays a débuté ce mercredi à 14 heures, alors que la quatrième vague épidémique ne semble pas faiblir (353 admissions à l’hôpital ce mardi, "record" en 2021). Il devrait être question de la situation sanitaire, des questions logistiques, mais aussi des évènements de fin d’année tels que les marchés de Noël, voire des évènements privés.

Le Fédéral ne prévoit pour l’heure pas, selon nos informations, d’avancer le prochain Comité de concertation. Des mesures plus strictes pourraient-elles être prises à un niveau plus local?

Ce lundi, Carina Van Cauter, gouverneure de Flandre orientale, a annoncé l’interdiction des fêtes privées pour un mois. Les autres gouverneurs flamands n’apparaissent pas tous sur la même ligne que Carina Van Cauter. Quant au ministre-président flamand, Jan Jambon, il a appelé à attendre les effets des mesures qui ont été décidées la semaine dernière.

En Wallonie, la tension a fortement augmenté ces dernières heures. Tommy Leclercq, gouverneur du Hainaut, s'est positionné en faveur d'une limitation par les autorités locales des rassemblements de masse. Parmi les bourgmestres, notamment, certains estiment les mesures du dernier Comité de concertation insuffisantes.

"Des mesures supplémentaires sont possibles" , nous indique Denis Mathen, gouverneur de la province de Namur qui souligne la nécessité d'une concertation. La réunion pourrait également se traduire par un coup de pression à destination du Fédéral. "J'ai eu des contacts avec mes collègues gouverneurs flamands dont certains souhaitent, et je suis de ceux-là, une approche la plus lisible pour l'ensemble du pays", précise-t-il. "L'attitude de ma collègue (Carine Van Cauter) a marqué les esprits et peut attirer l'attention, faire en sorte que des mesures supplémentaires soient envisagées au niveau fédéral. "

Le gouverneur de la province de Liège insiste lui aussi sur la nécessité d'une harmonisation des mesures, entre les provinces. "Cela fait depuis la semaine passée, après le Codeco, qu'on se pose des questions quant à l'attitude à adopter. Parmi les bourgmestres, certains se disent qu'il faut aller plus loin, d'autres non. La question des marchés de Noël et des pré-carnavals dans l'est de la province de Liège se pose. La volonté du gouverneur de la province de Liège, c'est de ne plus faire cavalier seul", nous précise le porte-parole d'Hervé Jamar, qui ajoute que l'arrêté royal autorise les pouvoirs locaux à aller plus loin que les mesures du Codeco. "Les gouverneurs et bourgmestre qui jugent la situation trop problématique peuvent aller plus loin que les mesures fédérales".

A Bruxelles, le Conseil régional bruxellois de sécurité (Cores) se réunit mardi prochain.

Sur le même sujet