Amochés par la crise, les jeunes veulent avoir leur mot à dire: un premier pas vient d'être franchi au niveau politique

Le Forum des jeunes réclamait une conférence interministérielle pour construire l’avenir, avec eux. Feu vert.

Amochés par la crise, les jeunes veulent avoir leur mot à dire: un premier pas vient d'être franchi au niveau politique
©Montage (Shutterstock et Reporters)
An.H.
Santé mentale amochée, quotidien bouleversé, enseignement sous perfusion de Zoom et de Teams : la jeunesse ne sortira pas indemne de cette crise sanitaire qui n'en finit...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité