Un document interne interpellant au sujet de la plateforme Bruvax et de la protection des données: "On était face à une urgence"

Dans l'analyse juridique du traitement de Bruvax, la commission communautaire commune (organe qui a lancé Bruvax) souligne que “lorsqu’un type de traitement est susceptible d’engendrer un risque élevé pour les droits et libertés des personnes physiques, le RGPD impose au responsable du traitement (la Cocom) d’effectuer, avant le traitement, une analyse de l’impact sur la protection des données à caractère personnel". Cette analyse d'impact n'a pas été réalisée. "On était face à une urgence lors du lancement de la plateforme", pointe Inge Neven.

Un document interne interpellant au sujet de la plateforme Bruvax et de la protection des données: "On était face à une urgence"
©JC GUILLAUME
L’affaire agite l’actualité depuis la semaine dernière, lorsque l’association Charta 21 a mis le doigt sur une faille dans la plateforme Bruvax, qui permet aux Bruxellois de prendre rendez-vous pour se faire vacciner....

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet