Les fêtes privées interdites, à deux exceptions

Les fêtes privées sont désormais interdites, sauf pour les mariages et les enterrements.

Les fêtes privées interdites, à deux exceptions
©SHUTTERSTOCK
J.Co.

Sources d'inquiétude des autorités, les fêtes privées seront désormais interdites. Cela concerne la location d'une salle pour une fête d'anniversaire par exemple. Elles pourront tout de même avoir lieu dans le cadre d'un mariage ou pour les réceptions après des funérailles.

Les règles établies à l'issue du précédent Codeco seront toujours d'application. Pour rappel, à l'intérieur, ces fêtes doivent s'organiser avec Covid Safe Ticket à partir de 50 personnes, et dès 100 personnes à l'extérieur.

Précisons que cela ne concerne pas les fêtes à domicile. Les autorités encouragent tout de même l'utilisation d'un autotest lors de la réception d'invités au domicile privé.

S'il est fait appel à des services Horeca professionnels, ce service est également limité entre 5 heures et 23 heures, à l'exception des mariages. La date effective d’application des mesures concernant les événements organisés par des professionnels est le lundi 29 novembre.