Variant "Omicron" détecté en Belgique : les premières conséquences pour les voyageurs belges

La Belgique est devenue ce vendredi le premier pays européen à détecter un cas du variant sud-africain, renommé "Omicron" par l'OMS, sur son territoire. Plusieurs pays ont d'ores-et-déjà annoncé prendre des mesures pour limiter la propagation de ce virus.

Variant "Omicron" détecté en Belgique : les premières conséquences pour les voyageurs belges
©BELGA
La Rédaction (avec Belga)

Lors du Comité de concertation

, le Premier ministre belge Alexander De Croo a précisé que la Belgique allait instaurer des limitations de voyages pour les personnes revenant d'Afrique australe. Dans la même optique, la Commission européenne a proposé aux États membres d'activer le frein d'urgence pour interrompre les voyages en provenance de cette région. L'OMS a quant à elle jugé le nouveau variant B.1.1.529 "préoccupant". Elle a cependant déconseillé aux pays de prendre des mesures de restriction aux voyages, alors que la virulence et la transmissibilité du nouveau variant détecté en Afrique du sud restent encore inconnues.

Renforcement des contrôles à la frontière française

Du côté de la France, le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a annoncé que le pays allait "renforcer les contrôles aux frontières avec la Belgique".

Quarantaine en Suisse

La Suisse interdit tous les vols directs en provenance de l'Afrique australe en raison du nouveau variant "Omicron", a fait savoir l'agence de presse helvète ATS vendredi. Toutes les personnes en provenance d'Afrique du Sud, de Hong Kong, d'Israël et de Belgique devront présenter un test Covid-19 négatif et se mettre en quarantaine.

Les Philippines suspendent des vols

Les Philippines ont suspendu vendredi les vols en provenance de pays où a été détecté le nouveau variant du coronavirus, identifié pour la première fois en Afrique du Sud, a déclaré le porte-parole du président Rodrigo Duterte. "La suspension temporaire des vols internationaux en provenance d'Afrique du Sud, du Botswana et d'autres pays présentant des cas locaux ou des probabilités d'apparition du variante B.1.1.529... prend effet immédiatement", a déclaré le porte-parole Karlo Nograles dans un communiqué.

Les Etats-Unis veulent plus de données avant de fermer leurs frontières

Les Etats-Unis attendent davantage de données scientifiques sur le nouveau variant détecté en Afrique du Sud avant de prendre une "décision réfléchie" sur une éventuelle fermeture des frontières, a indiqué vendredi le conseiller à la Maison Blanche sur la pandémie.

"Nous prendrons une décision dès que possible, quand nous aurons plus de données" sur le sujet, a affirmé le Dr Anthony Fauci à la chaîne CNN, à rebours de la France, des Pays-Bas ou de la Grande-Bretagne qui ont déjà interdit les vols en provenance d'Afrique du Sud et cinq pays voisins à compter de vendredi midi.

"Ce genre d'option est toujours envisagée, mais vous ne voulez pas dire que vous allez le faire avant d'avoir une raison scientifique de le faire", a jugé l'immunologue américain. "C'est pourquoi nous nous empressons actuellement de collecter ces données scientifiques afin de prendre une décision réfléchie."

Variant "Omicron" détecté en Belgique : les premières conséquences pour les voyageurs belges
©AFP

Sur le même sujet