Un cas du nouveau variant "Nu" confirmé en Belgique, les entrées depuis l'Afrique australe vont être limitées

La Belgique est le premier pays européen à avoir détecté un cas.

Le Premier ministre Alexander De Croo a indiqué vendredi après la réunion du Comité de concertation que la Belgique allait elle aussi, à l'instar de ses voisins, instaurer de nouvelles limitations aux voyages entrants à partir de l'Afrique australe. Cela fait suite à l'apparition d'un nouveau variant du coronavirus, jugé inquiétant, en Afrique du Sud.

"Nous activons une procédure à ce sujet", a-t-il brièvement communiqué. Cela donnera, selon ses explications, une quarantaine obligatoire de 10 jours pour ceux qui reviennent de cette région et résident en Belgique, et une "interdiction" d'entrée pour les non-résidents. Il n'a pas précisé quels pays, exactement, seraient concernés.

Des réunions à ce sujet sont prévues au niveau européen ce vendredi après-midi, pour tenter de coordonner les réponses des États membres. La Commission européenne a déjà recommandé d'activer le "frein d'urgence" pour les arrivées d'Afrique australe.

Un cas confirmé en Belgique

Selon le ministre de la Santé publique Frank Vandenbroucke, on a connaissance d'un cas positif à ce nouveau variant en Belgique. Il s'agit d'une personne testée positive le 22 novembre, après son retour de l'étranger, a-t-il précisé. Il a appelé à ne "pas paniquer" au sujet du variant.

Le microbiologiste Emmanuel André a également confirmé la nouvelle sur Twitter.

Un cas du nouveau variant "Nu" confirmé en Belgique, les entrées depuis l'Afrique australe vont être limitées
©AFP