Emmanuel André: "Le Covid Safe Ticket a eu l'effet inverse de celui escompté"

Le virologue de la KULeuven a fustigé l'attitude des autorités belges qui visent le "minimum d'efforts pour un maximum de résultats".

Emmanuel André: "Le Covid Safe Ticket a eu l'effet inverse de celui escompté"
©BELGA
M.R.

Face à la situation épidémiologique qui ne cesse de se dégrader, les autorités ont décidé de resserrer la vis . Le monde de la nuit a à nouveau été mis à l'arrêt, l'Horeca s'est vu imposer une heure de fermeture et les événements privés ont été interdits. Ces mesures qui touchent l'ensemble de notre pays seront-elles suffisantes pour juguler le pic épidémique ? Le virologue Emmanuel André (KULeuven) s'est montré plutôt dubitatif. "Si vous voulez vraiment briser une telle vague, vous devez limiter le nombre de contacts autant que possible", a-t-il affirmé auprès de nos confrères de De Morgen . "C'est purement mathématique, je n'ai pas d'opinion sur le sujet. Mais notre société a toujours flirté avec un minimum d'efforts pour un maximum de résultats."

"Le Covid Safe Ticket a mené à davantage de contaminations"

L'ancien porte-parole interfédéral a ainsi regretté que l'on ait opté une nouvelle fois pour des "mesures douces" qui ne font que "prolonger la souffrance". C'est par ailleurs, selon lui, des règles inadéquates qui nous ont en partie été à l'origine de cette quatrième vague. "La vaccination réduit la transmission, mais pas assez pour compenser la contagiosité plus élevée du variant delta", a continué le virologue. "Or cela n'a pas suffisamment été pris en compte lors des assouplissements du mois d'octobre."

>> À lire également : "Il y a un vrai danger dans les mesures qui ne concernent que les non vaccinés"

Il a plus particulièrement ciblé le Covid Safe Ticket, "qui n'a pas fait ce que les gens attendaient de lui". "Il n'a pas tellement augmenté le taux de vaccination, mais il a mené à davantage de contacts entre les gens et donc indirectement aussi à plus de contaminations puisque les deux sont liés", a-t-il rapporté dans De Morgen. "Le Covid Safe Ticket a donc eu l'effet inverse de celui escompté, également parce que d'autres mesures ont été progressivement supprimées lors de son entrée en vigueur."

Un variant "capable de se répandre à une vitesse jamais atteinte"

Enfin, Emmanuel André a appelé à la vigilance au sujet du variant Omicron. "Il est certainement plus contagieux et cela implique qu'il peut contourner un peu notre immunité", a-t-il détaillé. Sur Twitter, il a estimé que cette nouvelle souche était "capable de se répandre à une vitesse jamais atteinte". "J'aimerais croire c eux qui disent qu'il sera moins sévère ", a-t-il conclu. "Mais il n'y a rien pour l'affirmer. Il ne faut pas vendre du rêve. Il faut des chiffres."




Sur le même sujet