Damien Ernst, comme un cheveu dans la soupe au Sénat

Le professeur de l'ULiège a fait sourire certains sénateurs.

Damien Ernst, comme un cheveu dans la soupe au Sénat
©REPORTERS

Une humeur de la rédaction

Un moment de gêne est vite passé. Le professeur Damien Ernst (ULiège), spécialiste en énergie, était invité au Sénat, lundi après-midi, pour apporter son expertise à la commission parlementaire chargée de l’évaluation des réformes de l’État. Le problème, c’est qu’il s’est rendu compte au moment d’entamer sa présentation qu’il avait préparé un exposé sur les difficultés liées à la sortie du nucléaire en Belgique et non sur la problématique de la répartition des compétences en matière d’énergie entre le fédéral et les Régions, comme cela lui avait été demandé.

Il faut savoir que Damien Ernst, proche du MR, est un grand défenseur de la prolongation du nucléaire en Belgique. Le professeur a tenté de retomber sur ses pattes en assortissant son analyse au picrate sur la sortie du nucléaire de considérations sur la manière dont les décideurs pensent les politiques énergétiques en Belgique. En réaction, certains sénateurs ont eu du mal à ne pas laisser échapper un sourire - disons - moqueur.