Nos hôpitaux contraints de faire appel à du personnel moins qualifié en soins intensifs

"C’est ça ou on devra installer des patients sur les canapés des couloirs."

Nos hôpitaux contraints de faire appel à du personnel moins qualifié en soins intensifs
©DEMOULIN BERNARD
Cette semaine, le ministre de la Santé a indiqué que les hôpitaux qui peuvent offrir suffisamment de lits pour les patients Covid en soins intensifs, qui ont éventuellement la capacité d'accepter des patients d'autres hôpitaux et qui peuvent encore fournir des soins non urgents à leurs patients, pourront poursuivre les soins non Covid. "Concrètement, on regarde dans le monde hospitalier les profils d'infirmières et d'infirmiers en salle d'opération, en salle de réveil, sachant que ce sont des gens qui sont...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet