Steven Van Gucht annonce une bonne nouvelle: "C'est ce que nous espérions après les mesures supplémentaires prises"

Le porte-parole interfédéral identifie une bonne nouvelle dans les derniers chiffres de l'épidémie dans notre pays, mais rappelle qu'il y a encore un long chemin à parcourir.

Steven Van Gucht annonce une bonne nouvelle: "C'est ce que nous espérions après les mesures supplémentaires prises"
©BELGA

Vendredi dernier, Steven Van Gucht annonçait que le pic de la quatrième vague semblait avoir été atteint. Ce lundi, il commente encore une fois les derniers chiffres de l'épidémie de coronavirus dans notre pays, qui sont, selon lui, signe d'espoir. "Nous voyons le début d'une tendance légèrement à la baisse. C'est ce que nous espérions après les mesures supplémentaires prises pour réduire le nombre d'infections" , a-t-il développé auprès de nos confrères de Het Laatste Nieuws.

En effet, ce week-end, il y a eu 14.243 nouvelles infections le samedi 4 décembre, contre 15.894 la veille. Jeudi, elles s'élevaient encore à 17.453. Le nombre de nouvelles hospitalisations a quant à lui légèrement diminué. " Nous sommes désormais à une moyenne de 300 hospitalisations par jour, soit une légère baisse de 5% par rapport à la semaine précédente." Samedi, les soins intensifs comptaient encore 805 patients Covid, contre 821 jeudi.

Des chiffres qui malgré le début d'une tendance à la baisse, restent très élevés. C'est pourquoi le virologue appelle à ne pas se réjouir trop tôt et martèle " qu'il y a encore un très long chemin à parcourir ". "Nous avons également l'incertitude, parmi d'autres, du variant Omicron. Un plateau est encore possible", a-t-il souligné.

Sur le même sujet