Des étudiants se muent en prostituées et dealers pour subvenir à leurs besoins

Une assistante sociale du centre PMS Libre de Châtelet II tire la sonnette d’alarme.

D.A.
Des étudiants se muent en prostituées et dealers pour subvenir à leurs besoins
©shutterstock
C’est l’émergence d’une pratique qui inquiète les associations de l’aide à la jeunesse et les intervenants de l’accompagnement psychosocial. À Charleroi, des étudiants coupés de leurs sources de revenus sont obligés de dealer...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité