Fronde du secteur culturel : seuls les cinémas francophones résistent

Théâtres et cinémas sont restés ouverts malgré l’interdiction. Les autorités peinent à appliquer les sanctions prévues. C’est surtout côté francophone que les établissements culturels maintiennent leurs portes ouvertes.

À Bruxelles, le cinéma Palace a décidé de rester ouvert, non seulement pour son expo De Funès (non concernée par la fermeture), mais aussi pour ses salles.
À Bruxelles, le cinéma Palace a décidé de rester ouvert, non seulement pour son expo De Funès (non concernée par la fermeture), mais aussi pour ses salles. ©BELGA
Ce dimanche, des milliers de personnes ont manifesté dans les rues de Bruxelles et de Liège en soutien au secteur culturel, une fois de plus la première victime des restrictions imposées, mercredi, par le Codeco, dans le cadre des mesures sanitaires prises pour contrer la nouvelle vague attendue de Covid-19 liée au variant Omicron. De nombreux spectateurs...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet