La cyberattaque contre la Défense semble finalement plus grave que prévu

La cyberattaque qui a visé la Défense le 16 décembre dernier, semble plus grave qu'initialement diagnostiqué, rapportent mercredi Het Belang van Limburg.

La cyberattaque contre la Défense semble finalement plus grave que prévu
©Shutterstock
Belga

Ce n'est que mardi, soit près de quatre semaines après l'incident, que le service de messagerie vers l'extérieur a été réparé. Le système de messagerie interne a été relativement rapidement remis sur pied. Mais qui depuis l'extérieur tentait de joindre une adresse mail de la Défense, recevait une notification que le mail ne pouvait être délivré, et ce depuis quatre semaines.

Le courrier électronique était bien réceptionné mais les militaires ne pouvaient y répondre. Hier, une recherche sur internet était encore impossible pour les membres de la Défense. Les approbations du département des ressources humaines, par exemple pour les gardes ou les opérations à l'étranger, restent en outre encore hors de service. Si bien que le personnel militaire ne peut prétendre à aucune indemnité pour le moment.

Le réseau de la Défense a en effet été coupé de l'internet durant tout ce temps, confirme le cabinet de la ministre Ludivine Dedonder (PS). "Cela s'est avéré nécessaire pour pouvoir contrôler si tout était sûr. Depuis mardi midi, les mails vers l'extérieur peuvent à nouveau être envoyés".

La reprise de la messagerie externe reste toutefois encore sporadique et une reprise complète n'est pas envisagée avant le 12 février. "Nous souhaitons toutefois insister sur le fait que l'attaque n'a eu aucun impact sur notre niveau opérationnel", assure une nouvelle fois le cabinet.

L'attaque aurait pu être perpétrée à cause d'une faille dans la sécurisation d'un logiciel populaire. Le quotidien rapporte que le centre belge pour la cybersécurité avait déjà mis en garde le 13 décembre, soit trois jours avant l'attaque, d'une telle faille, incitant les entreprises à installer des mises à jour au plus vite.

Sur le même sujet