Les socialistes veulent ajouter les robots tueurs à la liste des armes prohibées

Les députés socialistes Kris Verduyckt (Vooruit) et Christophe Lacroix (PS) ont introduit une proposition de loi visant à ajouter les robots tueurs à la liste des armes prohibées en Belgique, annonce le groupe PS mercredi dans un communiqué.

Les socialistes veulent ajouter les robots tueurs à la liste des armes prohibées
©Shutterstock
Belga

Le point sera débattu en commission de la Défense, à la suite d'auditions d'académiques, de la Croix rouge de Belgique et du Steering Committee of the international Stop Killer Robots campaign. "Ce texte que nous portons est une occasion unique d'agir concrètement ! Il est inacceptable qu'un robot puisse seul prendre une décision de vie ou de mort. Et ces robots suscitent également des questions juridiques: qui doit être tenu pour responsable lorsque ceux-ci ont tué des civils ? Un robot est-il capable de différencier un citoyen d'un soldat ? Selon moi, la Belgique doit retrouver un rôle de pionnier dans le débat international, comme elle l'a fait par le passé pour l'interdiction des bombes à fragmentation, des mines antipersonnel portée notamment par Philippe Mahoux ou encore des armes à l'uranium appauvri", explique Christophe Lacroix, cité dans le communiqué.

Outre cette proposition de loi, la commission examinera également une proposition de résolution déposée par Ecolo-Groen réclamant un traité international interdisant les systèmes d'armes létaux autonomes.

Sur le même sujet