Le testing systématique au Covid-19 à l'hôpital est-il "responsable" de la hausse du chiffre des admissions en Belgique ?

Ce vendredi matin, les experts ont fait le point sur la situation épidémiologique en Belgique lors d'une conférence de presse.

Le testing systématique au Covid-19 à l'hôpital est-il "responsable" de la hausse du chiffre des admissions en Belgique ?
©BELGA

Yves Van Lathem, porte-parole interfédéral, s'est exprimé sur les principaux indicateurs de la pandémie de coronavirus en Belgique.

Selon le virologue, nous sommes toujours en plein cœur de cette 5e vague causée par le variant Omicron: "Le pic d'hospitalisations devraient être atteint d'ici fin janvier voire début février", affirme-t-il.

Il est également revenu sur le record des contaminations décelées ce lundi avec près de 60.000 infections quotidiennes. D'après lui, ce chiffre devrait également être atteint pour ces mardi et mercredi: "Ces chiffres sont par ailleurs sous-estimés", pointe-t-il. En effet, les autotests ne sont pas compatibilisés et le testing n'est plus recommandé pour les contacts à haut risque entièrement vaccinés ne présentant pas de symptômes.

Le nombre de nouveaux cas a augmenté de 34% en une semaine, avec 31.784 contaminations détectées en moyenne par jour, entre le 11 et le 17 janvier. Presque l'entièreté (94%) concernent des infections par le variant Omicron. Le variant Delta ne représente plus que 5% des contaminations, selon le porte-parole.

C'est en Flandre que la hausse est la plus importante (48% des nouvelles contaminations), suivie par la Wallonie (25%) et enfin la région de Bruxelles-Capitale (11%).

Les moins de 20 ans sont les plus touchés par ces infections. La reprise scolaire et le testing de cette frange d'âge explique cette croissance. Par ailleurs, les personnes dans la vingtaine, premiers contaminés par la vague causée par Omicron, connaissent eux une diminution.

Au niveau des soins intensifs, les chiffres continuent à diminuer petit à petit: "Cela est conforme aux projections les plus optimistes et confirme que (le variant) Omicron est moins sévère dans le contexte que nous connaissons actuellement, d'une population vaccinée et avec une immunité naturelle" , se réjouit l'expert.

Les admissions à l'hôpital montrent de leur côté une hausse légère qui tend à s'accélérer ces derniers jours. Cependant, il est à noter que pour une question de prudence sanitaire, les patients sont systématiquement testés lors de leur admission, peu importe la raison. Les chiffres présentés lors de la conférence montrent ainsi que la majorité des personnes qui rentrent à l'hôpital portent le virus du Covid-19 mais ne sont donc pas admises à cause de celui-ci. Or, d'après les chiffres fournis par Sciensano, le nombre moyen de sorties d'hôpital est, quotidiennement, supérieur au nombre moyen d'admissions. De ce fait, cela devrait se traduire en une diminution des lits occupés. Ce qui n'est actuellement pas le cas. Interrogé sur ce point, Yves Van Laethem avoue ne pas avoir les données nécessaires et renvoie la balle à l'Institut scientifique de santé publique.

Le testing systématique au Covid-19 à l'hôpital est-il "responsable" de la hausse du chiffre des admissions en Belgique ?
©Sciensano