Un chercheur de l’ULiège tué par une balle perdue aux États-Unis

Le docteur Matthew Willson, post-doctorant au PSILab du département d’Astrophysique, Géophysique et Océanographie de la Faculté des Sciences de l’Université de Liège est décédé dans des circonstances tragiques ce samedi.

Un chercheur de l’ULiège tué par une balle perdue aux États-Unis
©D.R.

"C'est avec une profonde tristesse que l'équipe du PSILab a appris le décès tragique de leur collègue et ami, Matthew Willson, victime d'une blessure par balle perdue à la tête le 16 janvier dernier alors qu'il rendait visite à un proche à Atlanta. Matthew Willson était chercheur post-doctorant au PSILab du STAR Institute de l'Université de Liège depuis octobre 2019. Il apportait d'importantes contributions au développement de METIS, l'un des instruments de première génération pour le télescope européen Extremely Large Telescope, et menait des recherches originales dans le domaine de la formation des planètes.

Malgré les fortes limitations des interactions sociales au cours des deux dernières années, tout le monde au PSILab se souviendra de Matthew comme d'un collègue et ami gentil et calme, avec qui nous avions des discussions informelles très agréables. Nous nous souviendrons de lui pour son flegme britannique, son sens de l'humour, son tempérament doux et sa passion pour le football. Il manquera cruellement à tous ses amis et collègues du STAR Institute", exprime le Pr Olivier Absil, astronome et chercheur qualifié frs-FNRS au sein de l'Unité de recherche STAR qui a tenu à rendre hommage au Dr Matthew Willson, post-doctorant au PSILab du département d'Astrophysique, Géophysique et Océanographie de la Faculté des Sciences, décédé dans des circonstances tragiques le 22 janvier 2022.

Le Dr Matthew Willson avait étudié à l'Université d'Exeter et avait été post-doctorant à Georgia State University avant de rejoindre l'Université de Liège.