Le projet de loi qui promet de remettre de l’ordre à l’Autorité de protection des données

L’Autorité de protection des données (APD) est minée par des problèmes d’indépendance. Le secrétaire d’État Mathieu Michel (MR) avance un projet de loi visant à améliorer la situation à l’APD. Un texte qui devrait limiter le rôle des experts internes et mettre fin aux conflits d’intérêts.

Mathieu Michel (MR), secrétaire d’État en charge de la Protection de la vie privée.
Mathieu Michel (MR), secrétaire d’État en charge de la Protection de la vie privée. ©Marie Russillo
Ce n’est un secret pour personne, l’Autorité de protection des données (APD) est dans la tourmente depuis des mois. Au cœur des tensions qui ont donné lieu à...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet