Dans les hôpitaux, on sent que c’est la fin de la pandémie, mais le Covid engendre encore "un bordel terrible"

Le Covid a un impact plus important sur l’organisation et le recrutement que sur le traitement des malades.

CHR de la Citadelle de Liège
©Marie Russillo
Le quotidien des hôpitaux retrouve une certaine normalité après deux ans de pandémie. " On est à présent dans une situation qui n'est pas plus compliquée qu'une épidémie de grippe, raconte Philippe El Haddad, directeur général...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité