Les Belges n'ayant pas reçu leur dose de rappel ne seront finalement pas privés de leur Covid Safe Ticket

Il ne sera plus nécessaire d'avoir fait son booster pour conserver son pass sanitaire, contrairement à ce qui avait été acté lors du Codeco du 21 janvier.

La Rédaction
Les Belges n'ayant pas reçu leur dose de rappel ne seront finalement pas privés de leur Covid Safe Ticket
©Ennio Cameriere

Lors du Comité de concertation du 21 janvier, le gouvernement fédéral a décidé de nouvelles règles à propos du Covid Safe Ticket : à partir du 1er mars, les personnes qui n'ont pas reçu leur dose de rappel perdront leur CST si leur deuxième dose date de plus de cinq mois.

Cette nouvelle mesure était supposée priver 360.000 francophones de leur pass sanitaire, lorsqu'elle entrerait en vigueur la semaine prochaine, révèle le Soir ce vendredi. Cependant, toujours selon le journal, cette décision ne sera finalement pas appliquée. Le cabinet de Frank Vandenbroucke a expliqué à nos confrères que le processus législatif "ne sera pas terminé d’ici le 1er mars", ce qui ne permettra pas d'acter le changement de règle.

Rendez-vous donc au prochain Codeco, qui aura lieu le 4 mars. L'utilisation du CST pourrait être suspendue si le fédéral décide de passer au code jaune du baromètre, ce qui est fort probable étant donné l'amélioration des chiffres de l'épidémie.