Une première famille ukrainienne hébergée par le Samusocial à Bruxelles: "Tout indique que les demandes vont augmenter"

Une première famille ukrainienne, un couple et trois enfants, a fait appel mardi soir à la permanence téléphonique du Samusocial pour demander de l'aide et a obtenu un hébergement, a indiqué mercredi le porte-parole du dispositif d'urgence sociale bruxellois, Christophe Thielens.

Une première famille ukrainienne hébergée par le Samusocial à Bruxelles: "Tout indique que les demandes vont augmenter"
©BELGA

Une chambre a été mise à leur disposition dans le centre d'hébergement d'Auderghem, dans l'attente que des solutions plus durables s'offrent à eux. Plusieurs hommes seuls venant d'Ukraine ont également sollicité la permanence téléphonique du Samusocial pour demander un hébergement. Leurs demandes n'ont pas encore pu aboutir, car les centres sont saturés.

Des particuliers qui s'inquiètent pour leurs proches en route vers Bruxelles ont également contacté le dispositif d'urgence social pour demander de leur trouver des solutions d'hébergement.

"Nous attendons maintenant que les possibilités d'hébergement soient dégagées par les autorités fédérales afin de répondre à des demandes qui, tout l'indique, vont augmenter", a expliqué Fabienne de Leval, directrice opérationnelle du Samusocial.