La fin officielle de la pandémie ? "Ce n’est pas pour demain"

Si les indicateurs sont à la baisse en Belgique, à l’échelle mondiale, il est un peu tôt pour crier victoire.

La fin officielle de la pandémie ? "Ce n’est pas pour demain"
©BELGA
La guerre en Ukraine a éclipsé en quelques jours le Covid-19, faisant passer à l’arrière-plan les bonnes nouvelles sur le front de la pandémie. En effet, tous les indicateurs (transmissions, hospitalisations…) sont à la baisse non seulement dans nos régions, mais aussi à l’échelle mondiale où l’OMS a enregistré une diminution de 16 % du nombre de cas au cours de la dernière semaine. À l’exception notable toutefois...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité