Le baromètre corona passe en "code jaune" ce lundi : voici ce qui change

Fini le Covid Safe Ticket (CST), fini le masque dans les commerces et l'enseignement...

Belga
Le baromètre corona passe en "code jaune" ce lundi : voici ce qui change
©Shutterstock

Le baromètre corona passe en "code jaune" ce lundi, actant la levée de quasi toutes les restrictions anti-Covid encore en vigueur en Belgique après deux ans de pandémie. Seul le port du masque reste obligatoire dans les transports publics et les établissements de soins de santé. Les différents gouvernements (fédéral et des entités fédérées) l'ont annoncé vendredi non sans soulagement, la phase fédérale du plan national d'urgence - déclenchée le 13 mars 2020 pour freiner la propagation du coronavirus - est levée.

Dès ce lundi, le CST disparaît dans les secteurs de l'horeca, de la culture et de l'événementiel, notamment. Le masque n'est plus requis dans les commerces et l'enseignement. Il est simplement recommandé dans les espaces intérieurs en cas de forte affluence. Son port restera cependant obligatoire à partir de 12 ans dans les transports en commun et les établissements de soins de santé.

Dans les aéroports, les ports et les gares internationales, les contraintes s'allègent également. Les voyageurs ne devront plus remplir le formulaire Passenger Locator Form (PLF) à partir du 11 mars, sauf s'ils proviennent d'un pays tiers qui ne figure pas sur la liste blanche de l'Union européenne. Celles et ceux qui disposent de l'un des trois certificats Covid (vaccination, test négatif récent ou rétablissement) ne seront plus soumis à aucune obligation de test ou de quarantaine à leur arrivée en Belgique.

Après deux ans de restrictions sanitaires, le relâchement des dernières mesures intervient alors que la pandémie, responsable de plus de 30.000 morts en Belgique, est sur le déclin. "Les nouvelles contaminations et hospitalisations dues au Covid-19 suivent une tendance constante à la baisse", ont souligné les autorités, même si le nombre d'hospitalisations dépasse encore la centaine en moyenne par jour. Le taux de reproduction des infections et des hospitalisations reste également inférieur à 1, ce qui indique une circulation du virus nettement plus faible.

"C'est une page importante qui se tourne", a affirmé le Premier ministre Alexander De Croo vendredi lors du dernier Comité de concertation. En desserrant l'étau des restrictions sanitaires, la Belgique s'inscrit dans le sillage d'autres pays comme le Danemark, le premier à avoir relâché les contraintes en Europe, l'Angleterre ou encore la France.