Hausse des nouvelles contaminations de coronavirus : "Pas d’inquiétude, mais on reste prudents"

Depuis mercredi, certains indicateurs-clés de l’épidémie de coronavirus repartent à la hausse en Belgique.

É.L (avec Belga)
Hausse des nouvelles contaminations de coronavirus : "Pas d’inquiétude, mais on reste prudents"
©DPA

Ce vendredi, les nouvelles contaminations enregistraient ainsi une augmentation de 15 % par rapport à la période de référence précédente, selon les chiffres publiés par Sciensano. Les admissions à l’hôpital étaient, elles, en hausse de 8 %, même si le nombre de lits occupés en soins intensifs restait inférieur à 200.

La hausse des nouveaux cas ne concerne pour l’heure que la Flandre, les provinces d’Anvers (+32 %) et de Flandre orientale (+31 %) étant particulièrement touchées. La situation reste, quant à elle, stable à Bruxelles et est toujours à la baisse en Wallonie.

Hausse des nouvelles contaminations de coronavirus : "Pas d’inquiétude, mais on reste prudents"
©IPM

Ce léger rebond épidémique à l'échelle nationale ne surprend pas le porte-parole interfédéral, Yves Van Laethem. "C 'était attendu, notamment en raison des séjours au ski, des festivités de carnaval ou de la reprise d'une série d'activités, comme la vie nocturne", a analysé l'expert au cours d'un point presse. Si la situation n'inquiète pas le spécialiste en maladies infectieuses, il invite toutefois à la prudence et au respect des gestes barrières. "Ce rebond devrait être limité tant dans le temps que dans l'ampleur", a rassuré le porte-parole, qui a par ailleurs précisé que le variant Omicron BA.2 représentait 52,7 % des nouveaux cas sur la semaine écoulée, contre 47,3 % pour la souche BA.1.