Etre jeune médecin en 2022, c'est risquer encore plus le burn out

Devenir médecin, une aventure passionnante, mais qui n'a rien d'un long fleuve tranquille pour les étudiants.

Etre jeune médecin en 2022, c'est risquer encore plus le burn out
©Shutterstock
Être médecin : un rêve que caresse un nombre sans cesse croissant d’étudiantes et d’étudiants. Pour preuve, les chiffres de l’examen d’entrée et d’accès aux sciences médicales et dentaires communiqués par l’Académie de recherche et d’enseignement supérieur, l’Ares. Entre la première épreuve de l’édition 2018 (première année, pour laquelle il y a eu deux...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité