Faut-il s'inquiéter de la hausse des nouvelles contaminations au Covid?

Si Marc Van Ranst reste prudent, il considère néanmoins qu'aucune nouvelle restriction n'est à prévoir.

La Rédaction
Faut-il s'inquiéter de la hausse des nouvelles contaminations au Covid?
©Belga

Entre le 6 et le 12 mars, 8.075 nouvelles contaminations au coronavirus ont été dépistées en moyenne par jour, soit une hausse de 30% par rapport à la semaine précédente. Faut-il s'inquiéter de cette augmentation ? Selon Marc Ranst, ces chiffres sont en dessous de la réalité puisque de moins en moins de personnes se font tester systématiquement. "C'est clairement une autre vague(lette) qui s'annonce. Heureusement, le nombre de patients en soins intensifs continue de baisser, tout comme le nombre de décès. Mais le fait que le nombre d'admissions à l'hôpital et le nombre de personnes hospitalisées augmentent reste un élément à surveiller", explique-t-il à nos confrères du Het Laatste Nieuws.

Un nouveau durcissement des règles sanitaires n'est pour autant pas à l'ordre du jour selon le virologue. "Je ne pense pas que quiconque préconise cela pour le moment. Cela serait également très difficile sur le plan social et entraînerait beaucoup de frustration au sein de la population. On peut néanmoins toujours rester prudent et continuer de respecter les distances de sécurité, par exemple", conseille-t-il. Marc Van Ranst est même plutôt optimiste puisqu'il considère que les chiffres ne vont pas continuer à augmenter indéfiniment. "La courbe dépendra de la façon dont nous nous comportons", a-t-il surenchéri.

Enfin, une quatrième dose du vaccin a commencé à être administrée aux personnes les plus à risques en Belgique. Marc Van Ranst ne pense pas que les politiciens décideront d'élargir cette nouvelle dose de rappel au reste de la population si la situation sanitaire reste inchangée. "Ils regardent toutefois ce qui se passe dans les autres pays", a-t-il conclu.