Yves Van Laethem : "C'est la première fois que nous observons une diminution des infections corona sous le code jaune"

Le virologue et porte-parole de Sciensano, Yves Van Laethem annonce des nouvelles rassurantes en ce mois d'avril.

M.Ch
Yves Van Laethem : "C'est la première fois que nous observons une diminution des infections corona sous le code jaune"
©JC Guillaume

C'est dans un communiqué des instances corona que l'expert Yves Van Laethem analyse la situation du coronavirus en Belgique.

"Pour la première fois en 5 semaines, nous constatons à nouveau une diminution du nombre d'infections par le coronavirus", démarre l'épidémiologiste annonçant une amélioration de la situation sanitaire. "Ceci est particulièrement visible en Flandre et chez les jeunes. C'est la première fois que nous observons une diminution des infections corona sous le code jaune, et c'est une bonne nouvelle !", rassure-t-il.

Du côté des hospitalisations, on semble avoir atteint le pic également. "Les nouvelles admissions à l'hôpital semblent également avoir atteint un sommet. Cependant, la charge sur les hôpitaux reste encore élevée, admet Yves Van Laethem avant de prévenir d'un autre danger présent. "Nous vous recommandons tout de même de rester prudent en présence de personnes vulnérables. Le virus de la grippe semble actuellement gagner du terrain, mais le pic de la grippe pourrait également être en vue."

Les cas ont diminué de 14%, comparé à la période précédente de 7 jours. Néanmoins le porte-parole interfédéral rappelle que certaines personnes plus vulnérables n'ont pas effectué leur dose de rappel. "Nous constatons toujours que certaines personnes appartenant à un groupe à risque n'ont pas encore pris une dose de rappel. Pourtant, la troisième dose offre une bien meilleure protection contre une maladie grave. Les personnes de plus de 65 ans sont plus de deux fois moins susceptibles de se retrouver en soins intensifs après une troisième dose qu'après deux doses uniquement. N'hésitez donc pas à effectuer cette dose de rappel."

En ce qui concerne la couverture vaccinale des adultes, en comptant la dose de rappel, elle est située à 75%. pour ce qui est des 5 à 11 ans, 31 % d'entre eux sont entièrement vaccinés.