Comment la police renoue avec les jeunes et attire de nouvelles recrues: "J’ai été tellement dégoûté par certains policiers que j’ai décidé de devenir moi-même policier"

L’inspecteur principal Christopher Demesmaeker, l’une des chevilles ouvrières du projet lancé en 2019, regarde le jeune Antonin d’un air amusé. Le policier se dit heureux de voir une telle motivation, ce qu’il constate également par le nombre croissant d’inscriptions aux stages. “On a commencé par 29 jeunes qui sont devenus cadets. Cette année, c’est la quatrième édition et il en y a 117. Au total, on aura eu 177 jeunes qui sont passés par notre unité de cadets”.

Maryam Benayad & Gabriel Mitran (St.)
Comment la police renoue avec les jeunes et attire de nouvelles recrues: "J’ai été tellement dégoûté par certains policiers que j’ai décidé de devenir moi-même policier"
©FLEMAL JEAN-LUC
Ils s’appellent Marius, Abdel, Clarisse, Élodie, Adam, Alicia, Emmeline, Ahmed, Dylan. Ils ont entre 15 et 17 ans et viennent de communes bruxelloises comme Schaerbeek, Berchem-Sainte-Agathe,...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité