L’abstinence sexuelle pour les hommes homosexuels avant un don de sang est réduite à quatre mois

Le vote d’une loi, mardi, à la Chambre n’a pas encore mis fin à la discrimination, mais "on avance", se défend la majorité.

L’abstinence sexuelle pour les hommes homosexuels avant un don de sang est réduite à quatre mois
©BAUWERAERTS DIDIER
Le député Hervé Rigot (PS) le reconnaît lui-même. Sa proposition de loi, approuvée mardi en commission parlementaire, ne met pas fin à une discrimination de fait envers les hommes homosexuels. Mais "on...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet