Alerte jaune aux orages en Belgique: "Deux zones pourraient être plus sévèrement atteintes par les pluies"

Des orages ont commencé à s'abattre sur le sol belge depuis mercredi soir.

Matia Chardon et Belga
Alerte jaune aux orages en Belgique: "Deux zones pourraient être plus sévèrement atteintes par les pluies"
©shutterstock

L'IRM a annoncé il y a plusieurs jours une vague d'orages sur la période de mercredi à vendredi. Pascal Mormal, climatologue à l'IRM, nous a donné quelques précisions sur ce phénomène commun à cette période de l'année.

Cette zone de précipitation orageuse est liée aux fortes chaleurs, à l'humidité et à l'instabilité qui règnent actuellement."On rentre totalement dans la 'saison' des orages. Chez nous, la majeure partie des orages se produit dans la période entre mai et septembre. Ils y sont plus fréquents et plus actifs, les conditions climatiques de ces périodes sont également plus propices aux orages" , indique-t-il.

La zone orageuse, qui provient de la France, démarrera dans l'ouest du pays. "Les orages pourraient débuter déjà ce soir, sur certaines parties du pays. Les tombées de pluie seront assez légères ce mercredi, analyse Pascal Mormal avant de décrypter les jours suivants. Le débit le plus important devrait se produire à partir de jeudi après-midi et en soirée. Cela pourrait se poursuivre dans la matinée de vendredi."

Par après, les précipitations devraient se calmer fortement. Le week-end devrait être tranquille et plus frais. Ensuite on devrait retrouver les moyennes de saison autour des 18°C, selon les dires du climatologue.

Pour Pascal Mormal, difficile d'établir à l'heure actuelle une carte précise des zones les plus touchées par l'orage. "A priori Bruxelles devrait plutôt bien s'en sortir. Selon les prévisions actuelles, la région côtière et la Campine pourraient être plus sévèrement atteintes par les pluies. Tout peut encore évoluer..."

Y aura-t-il des inondations dans les zones plus fragiles à la pluie ? "Il est possible que certains endroits mal situés, subissent de légères inondations . Mais pour l'instant elles sont assez difficiles à prévoir avec précision. Ce qu'on peut dire, c'est que ces précipitations ne seront probablement même pas si bénéfiques pour nos sols en manque de pluie".

Ces orages étaient d'ailleurs attendus d'un point de vue statistique. "Nous sommes actuellement en déficit d'orages. Seulement 4 enregistrés pour une période où on attend généralement 11 orages", avoue Pascal Mormal.

Alerte jaune et numéro 1722 activé

L'Institut royal météorologique (IRM) a émis une alerte jaune pour la journée de jeudi en raison d'une zone d'averses orageuses. Cette dernière abordera d'abord l'ouest du pays dans la seconde partie de la nuit de mercredi à jeudi avant de se propager sur les autres régions dans le courant de l'après-midi. Par la suite, les orages laisseront place à un temps sec. L'IRM précise qu'en cas de fortes pluies, des cumuls de 10 à 20 l/m² seront possibles, tout comme des rafales de vent pouvant atteindre 70 km/h. Il existe également un risque de grêle, surtout dans l'est du pays.

Le SPF Intérieur a activé le numéro 1722, mercredi soir. L'IRM prévoit le passage d'une zone d'averses orageuses sur le pays dès la seconde moitié de nuit. Elle abordera le territoire par l'ouest puis se propagera sur les autres régions jeudi après-midi.

En cas de fortes averses orageuses, des cumuls de 10 à 20 l/m2 seront possibles, de même que des rafales de vent pouvant atteindre 70 km/h ainsi qu'un risque de grêle, surtout sur l'est du pays, selon l'IRM.

En cas de dommages causés par une tempête et de dégâts des eaux pour lesquels l'assistance des pompiers est nécessaire, il est possible d'introduire une demande via l'e-guichet www.1722.be ou d'appeler le 1722, souligne le SPF Intérieur dans un communiqué.

Il rappelle que le 112 est réservé aux situations où la vie d'une personne est en danger.

Rappel en cas d'orages

Lorsque ces phénomènes se produisent, certains accidents peuvent avoir lieu. Le climatologue rappelle quelques conseils afin de ne pas subir de dégât. "Il peut être judicieux de débrancher les appareils ménagers qui sont potentiellement exposés à l'extérieur, démarre-t-il avant d'évoquer les situations en dehors du domicile, mieux vaut éviter les balades ou randonnées dans la nature. Si vous voulez vous abriter, il est préférable de rester dans une forêt assez dense, que de se réfugier sous le seul arbre d'un champ", conclut-il.