Interdire l'alcool dans les camps scouts ? "Une règle disproportionnée", déplore le ministre flamand de la jeunesse

Le ministre flamand de la Jeunesse Benjamin Dalle (CD&V) juge l'interdiction de l'alcool pour les camps des mouvements de jeunesse, décidée par quatre communes wallonnes, inutile et disproportionnée, a-t-il indiqué dimanche sur Twitter.

Interdire l'alcool dans les camps scouts ? "Une règle disproportionnée", déplore le ministre flamand de la jeunesse
©BELGA

"Cette interdiction n'est pas nécessaire : se parler, passer des accords. Alors ce genre de règles disproportionnées ne sont pas nécessaires. Nos mouvements de jeunesse ne doivent pas être visés. C'est vraiment dommage", écrit-il.

Trois communes de la province de Luxembourg (Florenville, Chiny et Bouillon) ainsi qu'une de la province de Namur (Andenne) ont décidé d'interdire la présence d'alcool dans les camps des mouvements de jeunesse cet été, a écrit Le Soir samedi. L'objectif de ces communes wallonnes est de pouvoir réagir plus fermement en cas de problèmes graves.

La Fédération des Scouts de Belgique explique, elle, préférer la sensibilisation des animateurs plutôt que d'émettre des interdictions difficiles à faire appliquer.

L'organisation Scouts en Gidsen Vlaanderen considère qu'une telle interdiction générale pour un groupe spécifique va trop loin. Le mouvement de jeunesse prône la sensibilisation et le dialogue avec les autorités locales.