Prudence pendant les vacances face au rebond du Covid

Une nouvelle vague, même faible, pourrait fragiliser les hôpitaux, dont les capacités sont moindres en été.

Prudence pendant les vacances face au rebond du Covid
©Bernard Demoulin

Pas de panique, mais une vigilance accrue. Face à la hausse des indicateurs de la pandémie de Covid-19, les ministres de la Santé du pays ont rappelé, vendredi, les bonnes pratiques pour enrayer la progression des contaminations au coronavirus, mais sans réclamer de nouvelles mesures sanitaires (ou le retour de certaines).

Entre le 14 et le 20 juin, 3 049 nouvelles contaminations ont été dépistées en moyenne par jour, en hausse de 25 % par rapport à la semaine précédente, selon les chiffres de l’Institut de santé publique Sciensano publiés vendredi matin.

De même, entre le 17 et le 23 juin, il y a eu en moyenne 87,9 admissions à l’hôpital par jour pour cause de Covid, soit une hausse de 32 % par rapport à la période précédente. Au total, 1 083 personnes positives au coronavirus sont actuellement hospitalisées, dont 69 patients traités en soins intensifs.

Le ministre fédéral de la Santé, Frank Vandenbroucke (Vooruit), avait demandé un rapport aux experts du gouvernement sur ce nouveau rebond de la pandémie. Dans son avis, le RMG (Risk management group) estime qu'il n'est pas nécessaire de prendre de nouvelles mesures sanitaires car les chiffres absolus des contaminations et des hospitalisations restent modestes pour le moment.

Schéma vaccinal complet

Le RMG appelle néanmoins à la vigilance. Il explique que toute vague de contaminations, même faible, aura un impact sur les hôpitaux dans les prochaines semaines. Leur capacité est en effet limitée durant la période estivale en raison des vacances du personnel (et les fermetures de lits inhérentes).

S’appuyant sur le rapport des experts, les ministres de la Santé ont à nouveau encouragé les personnes qui n’ont pas un schéma vaccinal complet (4 doses pour les plus fragiles, 3 doses pour les autres) à se mettre en ordre. Ils ont aussi rappelé les conseils habituels, tels que la ventilation des espaces intérieurs, l’isolement de 7 jours en cas de dépistage positif, ou le port du masque FFP2 dans les transports en commun pour les personnes les plus fragiles.