Les nouvelles exigences des Belges au travail

La pandémie a poussé les Belges à reconsidérer leur rapport au travail. Ils veulent décrocher un job en accord avec leurs valeurs. Ce n’est pas une question de génération, mais bien de société.

Les nouvelles exigences des Belges au travail
©Shutterstock
Près d'un siècle après la "Grande Dépression", les États-Unis font aujourd'hui face au syndrome de la "Grande Démission". Pour une flopée de travailleurs américains, la crise sanitaire a été synonyme de prise de conscience et de désenchantement professionnel. Lassés de conditions de travail précaires, d'horaires instables et de rémunérations peu attractives, 38 millions de salariés ont ainsi...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité